Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation

Atelier "Apprentissage de la pensée informatique de la maternelle à l’Université : retours d’expériences et passage à l’échelle"

 

Depuis une vingtaine d'années, l'enseignement de l'informatique n'était plus réalisé que dans le supérieur. Un mouvement de réintroduction de l'informatique dans le contexte scolaire en primaire et secondaire s'est produit à différents rythmes dans certains pays anglo-saxons et européens depuis une dizaine d'années. Depuis 5 ans environ, en France et plus récemment en Suisse, ces enseignements ont trouvé une part encore plus importante dans l'ensemble des cycles suite à leur inscription dans les programmes scolaires. Cette introduction massive de l'enseignement de l'informatique dans les programmes scolaires induit des problématiques cruciales en termes de didactique d'une discipline principalement enseignée dans le supérieur ces dernières années, et de formation des enseignant·e·s qui dispensent ces cours dans le primaire et le secondaire.

Cet atelier qui poursuit les sessions organisées depuis 2017 (Journées Orphée RDV 2017, EIAH 2017, RJC’EIAH 2018, EIAH 2019) vise à fédérer une communauté de chercheurs et chercheuses issu·e·s de différents champs disciplinaires autour de la problématique de l’apprentissage de la pensée informatique de la maternelle à l’université afin de bâtir une vision commune du domaine, d'identifier les principales problématiques et de proposer des recherches et ressources pour développer la didactique de l'informatique et sa diffusion à large échelle auprès des enseignant·e·s.

Comme lors des sessions précédentes, les contributions attendues devront principalement porter sur les axes suivants :

  • Apprendre et enseigner la pensée informatique,
  • Former et accompagner les enseignant·e·s,
  • Produire, évaluer et diffuser des outils et des ressources éducatives.

Les contributions qui accordent une attention particulière aux problématiques liées à l'instrumentation de ces apprentissages sont encouragées et une attention particulière est apportée aux contributions s’intéressant au déséquilibre de genre en informatique. D’autre part, des retours d’expérience sur la mise en œuvre des nouveaux programmes scolaires intégrant l’apprentissage de l’informatique sont les bienvenus.

Cet atelier sera co-organisé pour la seconde fois avec le projet ANR IE CARE (enseignement de l’informatique à l’école obligatoire, 3-16 ans) et le projet ERASMUS+ PIAF (Pensée Informatique et Algorithmique dans l'enseignement Fondamental) offrant l’opportunité d’un regard croisé sur les enjeux de cette massification de l’enseignement de l’informatique du plus jeune âge jusqu’aux adultes.

Matinée : APIMU : présentation d'articles et discussions

Après-midi : APIMU et HUMANE

  • 13h30 à 14h30 : Table ronde commune entre les ateliers APIMU et HUMANE
  • 15h00 à 17h00 : Possibilité d'assister à l'atelier HUMANE dans la foulée de la table ronde pour les collègues intéressé·e·s